Pourquoi j'aime Heavy Rain...

Publié le par Heavy Rain - blog

Les critiques et retours de joueurs sur Heavy Rain sont globalement très positifs, et les ventes bien parties, mais on le savait depuis longtemps : Heavy Rain ne pouvait pas faire l'unanimité. On aime ou on n'aime pas, voire on adore ou on déteste. On entre entièrement dans l'aventure ou on n'accroche pas. C'est ainsi, les attentes sont différentes d'un joueur à l'autre. Et c'est tant mieux je pense.

A la veille de mon départ en vacances (je laisse le blog entre les mains expertes de Jahman - quoi je te fous la pression ?! ^^), je voulais donner quelques-unes des raisons qui font que j'aime Heavy Rain.

heavy-rain-heavy-rain11-1265359845
Parce qu'Heavy Rain est différent
Je ne sais pas si Heavy Rain est "révolutionnaire", mais en tout cas, c'est un jeu à part. Difficile de trouver un autre titre qui lui ressemble, si ce n'est bien sûr Fahrenheit, la précédente production de Quantic Dream qui avait posé pas mal de bases qu'on retrouve, plus poussées, dans HR. Il s'agit d’une des expériences les meilleures que j’ai connues avec un jeu vidéo. Innovant, HR l'est et à plus d'un titre : au niveau des multiples embranchements, du scénario, des émotions ressenties, du gameplay (alternance d'actions contextuelles, de QTE et de dialogues), de l'absence de game over, etc.

Parce que j'ai pris du plaisir en jouant
Je ne suis pas un hardcore gamer. Au bout de quelques heures de jeu, voire moins, d'habitude j'ai tendance à me lasser. Là, j'ai eu du mal à décrocher. D'ailleurs quand j'ai terminé le jeu pour la première fois, j'en aurais voulu encore plus. Il y a dans HR une sorte de magie qui opère et qui te donne envie de savoir ce qui va se passer par la suite. Sans vouloir spoiler (terme très à la mode), certaines scènes sont absolument incroyables. On passe d'une scène d'action où les nerfs sont mis à rude épreuve, à une scène plus calme qui se fond et fait progresser l'histoire.

Parce que ma femme a adoré y jouer avec moi
Heavy Rain est un jeu qui plaît aussi aux femmes. Et c'est un gros point positif pour la paix des ménages ! Rares sont les jeux qui permettent de passer un bon moment en couple. J'adore jouer avec ma femme. Nous avons fait tout le jeu ensemble, en nous passant la manette à tour de rôle toutes les 2-3 scènes. D'ailleurs elle m'avait prévenu : "tu ne joues pas sans moi, hein !". D'après les échos que j'ai eus autour de moi, elle est est loin d'être un cas isolé.

heavy-rain-heavy-rain14-1265359858
Parce qu'Heavy Rain est un jeu mature
Beaucoup de jeux classés 18+ ne mériteraient pas, d'après moi, le qualificatif de mature. Dézinguer à la chaîne des centaines d'adversaires ne suffit pas à donner à un jeu un caractère adulte. Etant trentenaire, je n'ai plus envie de jouer aux jeux auxquels je jouais il y a 15 ans. Dans HR, on retrouve de la violence, des dialogues crus et du sexe (soft...Sony veille ^^). Mais ces éléments sont au service de l'histoire. La question centrale "Jusqu'au iriez-vous pour sauver un être que vous aimez ?" nous pousse à réfléchir à nos actes et à nous identifier à ce père devant affronter le danger pour sauver son fils.

Parce j'aime son approche cinématographique
Cela a été dit et redit : HR emprunte beaucoup au cinéma, et plus particulièrement aux polars, que ce soit au niveau du scénario, des cadrages, des dialogues...Les références ciné qui ont inspiré le jeu sont des films que j'ai beaucoup aimés. Le scénario, très recherché, constitue un des points forts du jeu. On se laisse embarquer par l'histoire et grâce à l'approche très cinématographique et aux multiples pistes, on se prend au jeu pour essayer de deviner qui est le tueur.

Parce que j'ai ressenti des émotions fortes
Faire ressentir au joueur une grande variété d'émotions, c'était sans doute la promesse la plus ambitieuse à tenir pour David Cage. Et pour moi l'argument n°1 du jeu. Je n'ai pas été déçu. En vrac, j'ai ressenti de la peine, de la compassion, du doute, de l'excitation, du dégoût, de la colère, etc. En fonction de son expérience personnelle, on est plus ou moins sensible à telle ou telle scène. L'identification avec les personnages fait qu'effectivement on ressent bien souvent de l'empathie pour eux et que forcément ce qui leur arrive nous touche.

Parce que les personnages sont attachants
Avant même la sortie du jeu, je m'étais attaché aux principaux personnages, à travers les infos, vidéos et screens savamment distillés par Quantic Dream. Madison, Ethan, Norman, Scott : chacun a sa propre histoire, sa propre personnalité, ses propres fêlures. Le switch entre les personnages d'une scène à l'autre, système emprunté aux séries télé, est très agréable. Au fil de l'histoire, leurs destins se croisent.
Prendre une douche, se raser, préparer à manger...nous n'avons pas l'habitude de retrouver ces actions de la vie quotidienne dans un jeu vidéo et cela vient renforcer notre immersion. De sorte qu'on finit par s'identifier, vivre avec eux et ressentir les émotions à travers eux.

heavy-rain-heavy-rain19-1265359990
Parce que mes actes/choix dans le jeu ont de réelles conséquences

Appuyer sur la gâchette et sacrifier un innocent ou pas ? Choix cornélien. A certains moments clés, le joueur est placé devant des décisions souvent difficiles à prendre. D'autres fois, c'est le fait de réussir ou de louper une scène d'action qui changera profondément le déroulement de l'histoire. Si un personnage meure, l'aventure ne s'arrête pas pour autant, mais la façon dont elle va se dérouler change. Certaines scènes ont du être tournées de nombreuses fois, en fonction des multiples possibilités données au joueur. C'est un tour de force qu'a réussi là Quantic Dream. Même si cela aurait pu être encore davantage poussé...sûrement pour le prochain projet de QD.

Parce j'aime l'ambiance pluvieuse et sombre
Même une fois le jeu terminé, HR marque les esprits. Et c'est sûrement dû en grande partie à son ambiance, à cette pluie incessante, à ces décors glauques, à cette musique mélancolique. L'image qui me revient au moment d'écrire ces lignes est celle d'Ethan, à genoux sous l'averse, criant son désespoir après l'enlèvement de son fils.
Ambiance qui cadre parfaitement avec notre beau monolithe noir, au passage. L'exclusivité PS3 a permis à QD de se concentrer sur une seule machine, pour en exploiter au mieux les capacités.

Parce que Quantic Dream a fait un sacré boulot
Quatre années de travail, des milliers de pages de script, des centaines de personnes ayant travaillé sur le projet et surtout du talent à tous les niveaux : scénaristes, acteurs, codeurs, responsables de l'animation, designers, graphistes et j'en oublie... HR est un des plus beaux jeux auxquels j'ai joués. Le travail de motion capture est énorme et la ressemblance entre les personnages et les acteurs qui leur ont donné vie, impressionnante.
Sans oublier la magnifique musique enregistrée au studio d'Abbey Road avec un orchestre symphonique de 75 personnes et composée par Normand Corbeil, avec lequel j'ai eu l'occasion d'échanger quelques mots - en français puisqu'il est québécois - lors de l'avant-première. On peut critiquer, ne pas aimer Heavy Rain, mais quoi qu'il en soit, un tel boulot mérite le respect. Bravo à toute l'équipe de Quantic Dream !

heavy-rain-heavy-rain-1265359848
Heavy Rain a fait couler beaucoup d'encre, dans les magazines, journaux et surtout sur le web. Heavy Rain a alimenté pas mal de discussions et ce n'est sans doute pas fini.
Si j'avais eu à le noter, je ne sais pas si j'aurais été jusqu'à lui attribuer la note ultime de 20/20 comme Jahman l'a fait dans son test, malgré mon gros coup de coeur. Je ne pense pas. Mon esprit cartésien et quelques petits défauts m'en auraient empêché : une certaine lourdeur dans les déplacements des persos, un jeu un peu trop vite fini à mon goût même si la rejouabilité est importante, j'aurais voulu encore plus d'interactivité avec les décors et personnages secondaires et que mes choix et/ou actes aient encore davantage d'influence sur la suite de l'aventure. Je lui aurais sûrement mis 19/20.

Au-delà des polémiques, au-delà des envolées lyriques, au-delà de la campagne médiatique, j'ai envie de retenir l'essentiel : Heavy Rain est un grand jeu. Une expérience à vivre absolument dans son parcours de gamer.

Vince229


Publié dans Tests

Commenter cet article

Vince229 25/03/2010 17:00


Avant un peu de retard dû à mes congés, je réagis à ton com' Didou (bel effort, c'est le seuol et l'unique sur le blog si je ne m'abuse ^^).
Je comprends ce que tu veux dire par "A plusieurs moments j'aurais voulus faire des choses qui ne m'était pas permises". Comme je l'ai dit à la fin de l'article, j'aurais aussi voulu davantage
d'interactivité. C'est aussi la demande forulée par de nombreux joueurs. Et d'après certaines interviews, j'ai l'impression que D. Cage l'a entendue.


Kratos 13/03/2010 15:14


Vince, c'est comme je dis pourquoi j'aime GoW3 quoi :p
Jolie article!!!


DJMadza 13/03/2010 00:10


Voila un bon "test" rédigé par un fan. Bravo.


Didou_did 12/03/2010 10:20


Jolie compte rendu :D
Avec le recul, je lui aurais personellement attribué un 18 /20 .
Je te rejoins sur beaucoup de points ennoncés dans ton article.
Outre le fait que j'ai étais envahie d'émotions, de plaisir, d'intrigue tout au long du jeu. Emerveillé également par le simple fait que ce jeu est hors du commun comparé à tous ce qui se fait
ailleurs, j'en reste pas moins sur ma faim ! Alors ok, nous pouvons refaire ce jeu afin de marquer le coup et voir ce qui se serait passé si nous avions décider autrement certaines actions.
Mais l'envie ne fut pas présente, une fois finie, on se doute de ce qu'il se serait passé, et j'avoue aussi, qu'effectivement, il y a pas non plus énormément comme on aurait pu croire
d'actions qui aurait différait l'histoire.
A plusieurs moments j'aurais voulus faire des choses qui ne m'était pas permises, alors allumer une lumière et tirr la chasse c'est bien, mais n'est pas assez au final.
Enfin, je me comprends, mais j'ai du mal à l'exprimer.

Quoi qu'il en soit, ce jeu est vraiment à faire !
J'aurais aimé qu'il soit plus long, j'aurais aimé plus de choix. J'aurais aimé finalement le prendre plus tard en occaz, tant il ne m'a pas duré longtemps.

Mais quel plaisir d'y avoir jouer !

17...18 / 20 aurait donc était ma note :D


eltoma 12/03/2010 01:17


Très belle analyse, que je partage en tout points.
Ce jeu est une vrai réussite, David Cage nous avait promis de l'émotion et bien franchement je ne suis pas déçu.
Je suis un Gamer assez touche à tout et j'en consomme régulièrement. Et incontestablement je peux vous affirmer que ce jeu a marqué mon expèrience Vidéoludique.
:)