[Test Heavy Rain] Joypad : 20/20

Publié le par Heavy Rain - blog

Dans son numéro 205 de mars, la rédaction de Joypad craque pour Heavy Rain. Dans une presse faite de consensus et d'avis unanimes, rares sont les jeux à faire naître la polémique. Heavy Rain en fait partie. Entre avis mitigés ou dithyrambiques, Joypad a tranché et s'engage pour l'ovni de David Cage en lui décernant la note ultime : 20/20.

Extrait : "Heavy Rain est un jeu à position. L'accepter, rentrer dans sa démarche, c'est faire sienne l'idée que le jeu vidéo peut être autre chose que ce qu'il est aujourd’hui. Joypad se reconnaît dans cette démarche, d'autres non. C'est leur droit. Mais alors que le jeu vidéo court toujours après sa reconnaissance artistique, il nous paraît surréaliste, pour ne pas dire irresponsable, de ne pas soutenir de telles initiatives."

http://static.jvn.com/files/communaute/blogs/COUV_CAGE.jpg
Premières lignes du dossier spécial – 16 pages – que Joypad a consacré à Heavy Rain :
 
"On avait envie d'y croire, depuis longtemps. Peut-être depuis cette présentation faite à la Games Convention 2008, cette fameuse scène du taxidermiste où l’on découvrait le gameplay du jeu pour la première fois. Non, c'était avant, bien avant. On avait envie d'y croire depuis qu'on avait compris que malgré ses erreurs de jeunesse, Fahrenheit, le précédent jeu de Quantic Dream, était une œuvre profondément honnête, novatrice, pensée. David Cage y avait tout mis : ses tripes, son cœur, ses envies. Son expérience aussi, acquise sur le très culte Nomad Soul. Mais tout n'était pas parfait, loin de là : un gameplay pas toujours adapté, une narration en dents de scie, et puis cette fin, bâclée. Sauf que l'homme est entêté. Il aurait pu aller à la facilité, vers un Nomad Soul 2 attendu. D'ailleurs, il nous avoue dans les pages qui suivent que cela a failli se faire.

Mais non. Il a préféré remettre le couvert. Continuer sur la voie incertaine et ô combien dangereuse de l'expérimentation. Il a fait fi des moqueries, compris ses erreurs. Il sait ce qu'il veut : changer le jeu vidéo. Y arrive-t-il ? Oui. Heavy Rain est une réussite totale. Il n'est pas parfait, bien sûr. Quel jeu l'est ? Mais il est ce que David Cage en voulait. Il est ce premier pas vers d'autres propositions de jeu vidéo, vers cette forme de narration interactive si longtemps cherchée, vers une voie différente que chacun est libre d'emprunter ou non.

Cette voie, nous avons décidé de la suivre avec lui, et avec tous ceux qui, chez Quantic Dream et chez Sony, ont permis à Heavy Rain de voir le jour. Cage le sait : son jeu ne convaincra pas tout le monde. Il le sait, et mieux, il le revendique. Heavy Rain est un jeu à position. L'accepter, rentrer dans sa démarche, c'est faire sienne l'idée que le jeu vidéo peut être autre chose que ce qu'il est aujourd’hui. Joypad se reconnaît dans cette démarche, d'autres non. C'est leur droit. Mais alors que le jeu vidéo court toujours après sa reconnaissance artistique, il nous paraît surréaliste, pour ne pas dire irresponsable, de ne pas soutenir de telles initiatives. Car si le jeu vidéo n'a pas besoin d'une presse rétrograde pour continuer de stagner (il le fait très bien tout seul), il a en revanche besoin de tous les David Cage disponibles pour continuer d'avancer. Et c'est la seule chose qui vaille la peine de se battre."

Source : jvn.com

Publié dans Tests

Commenter cet article

Zelda69 24/02/2010 00:37


Vraiment bravo pour le blog.

Déjà dans mes favoris. ;)

Surtout que je suis déjà amoureuse du jeu. :D

Bonne continuation.


Gandjonabar 23/02/2010 22:37


Les deux dernières phrases sont tellement vraies...Merci en tout cas pour cette revue de presse ultra complète.

Ca y est j'y joue enfin ! Je peux me faire mon avis ! Et j'adhère complètement au concept , un vrai bonheur ! J'adore ce type d'expérience , c'est pourquoi je joue sur PlayStation ! Yea !