Un blogueur américain critique la censure à laquelle les jeux comme Heavy Rain doivent faire face

Publié le par Heavy Rain - blog

censureArticle de Brandon "Timberland" Brown (Ironstar Blog) daté du 2 janvier 2010. Traduction exclusive heavyrain.over-blog.com :

 

Heavy Rain est un des jeux les plus attendus sur Playstation 3 cette année. Ce titre unique possède 2000 pages de scénario et présente des fins multiples. On vous donne la possibilité de  jouer 4 personnages principaux qui pourchasseront un meurtrier connu sous le nom de "tueur à l’origami”. La présentation cinématographique est incomparable à n'importe quel titre déjà sorti. L'histoire d’Heavy Rain exige que les joueurs prennent des décisions basées sur des valeurs morales. Le jeu présente des scènes matures qui provoqueront probablement beaucoup de controverse. Je crois la controverse que Heavy Rain produira sera positive pour l'industrie du jeu vidéo.

Souvenez-vous, des titres comme « Grand Theft Auto: San Andreas » et « Mass Effect » ont été critiqués pour leurs scènes sexuelles. Le problème avec cette situation est que les principaux médias sont coupables de leur propre ignorance. Le jeu vidéo s'est développé rapidement sur le laisser-faire durant plusieurs années et les développeurs ont été capables d’atteindre ou de dépasser la qualité cinématographique de films d'Hollywood. Ayant ainsi cultivé la capacité de mettre le joueur dans des situations de vie réelles, vous accepterez plus facilement que des jeux présentent du sexe, ou de la violence de matière explicite. Pourquoi ce type de contenu serait-il accepté dans des films, mais pas dans des jeux vidéos.

En 1994, l’ESRB a mis en oeuvre un système d'évaluation de jeux vidéo semblable aux évaluations de films basées sur l'âge et le contenu. Au cours des années, il est devenu de plus en plus évident que les parents n'ont aucune idée de ce que ces symboles signifient ; et donc de plus en plus d'enfants jouent à des jeux classés « M ». Le fait que les parents ne savent à peu près rien de ces classifications n'est pas juste pour des jeux comme Heavy Rain.

La vérité est que les développeurs de jeux comme ceux de Quantic Dream font face à d’importantes restrictions créatives en raison du nuage noir « d'obscénité » qui plane au-dessus de la tête de l'industrie du jeu vidéo. Suite à ces restrictions, l'authenticité est plus que probablement sacrifiée. Personnellement, j'aimerais voir davantage de jeux pointus comme Heavy Rain, mais les développeurs doivent prendre en compte la censure et la probabilité d’évaluations « AO » quand ils créent des jeux qui ne correspondent pas nécessairement au statu quo.

 

 

 

Publié dans Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vince229 04/01/2010 10:54


A propose de cette news : il me paraissait intéressant de poster le témoignage d'un joueur américain à propos de la censure qui sévit là-bas, comme dans d'autres pays.
C'est rassurant de lire qu'il trouve aberrant que les jeux vidéos soient traités de manière beaucoup plus sévère que les films.
Je suis d'accord avec son analyse : les studios et les développeurs sont freinés dans leur créativité parce qu'ils sont forcés de tenir compte de la censure.


Vince229 04/01/2010 10:45


On connaît l'essentiel : son contenu.
Tu voudrais savoir quoi d'autre ? La façon de se la procurer ?


Emmanuel 04/01/2010 05:27


Toujours pas de nouvelles concernant l'édition collector??