[Test Heavy Rain] Play3-live.com : 18/20

Publié le par Heavy Rain - blog

P3-live.jpgAvec quelques jours de décalage sur les autres sites spécialisés dans les jeux vidéo, Play3-live.com vient de publier un excellent test d'Heavy Rain, pour moi le plus équilibré pour le moment.
Play3-live a adoré Heavy Rain : "une expérience inoubliable", "la rencontre réussie entre cinéma et jeu vidéo" et lui accorde la note globale de 18/20.



Le verdict de play3-live.com :

Heavy Rain est une expérience inoubliable, un véritable plongeon au cœur d'un polar. Le scénario saura vous captiver jusqu'au bout, et l'alternance entre les 4 personnages principaux permet de varier le rythme et les actions.

Le concept même du jeu, le fait de « suivre » une histoire en ayant de nombreuses interactions, mais sans avoir de réelle liberté d'action pourra en rebuter certains, mais Heavy Rain, c'est aussi ça : soit on y plonge corps et âme, soit on n'accroche pas du tout, il n'y a pas d'appréciation moyenne… Heavy Rain ne laissera personne indifférent. Il fallait oser un tel concept sur une console de génération actuelle, et nos frenchies ont eu les… disons le cran de tenter ce pari.

Doté d'une réalisation somptueuse, qu'elle soit visuelle ou sonore, le titre offre un niveau de qualité qui place la barre très haut, ne serait-ce qu'en matière de modélisation et d'animation de visages. Ce sont certainement les visages les plus réalistes dans un jeu vidéo à ce jour. La mise en scène très cinématographique permet d'appuyer les émotions ressenties par les personnages.

Le scénario offre plusieurs embranchements en fonction de certains de vos choix, qui vous emmènent vers des chapitres et des fins différentes. L'intérêt de se replonger dans cet univers est donc très grand, pour voir ce qui changerait si l'on prenait des décisions différentes. Certains choix ne changeront rien au déroulement du jeu, mais d'autres le feront.
Des bonus se débloqueront progressivement, comme des croquis, des vidéos (le making-of du jeu, le casting des acteurs, etc…). Des petits plus bien sympathiques.


Graphismes : 17
Les visages des personnages principaux sont impressionnants de réalisme, et les environnements sont très travaillés et détaillés. La modélisation des personnages de second plan est moins convaincante, tout comme certains éléments de décors.

Technique : 17
Les animations sont fluides et très convaincantes pour la plupart des mouvements de nos héros, mais quelques imperfections empêchent de ressentir les émotions des personnages. La gestion des éclairages est sublime, en oscillant entre des environnements obscurs et lumineux. Les effets spéciaux ne sont pas en reste, avec une mention spéciale pour la pluie.

Jouabilité : 16
L’une des originalités du titre. Déroutante les premières minutes, la prise en main devient plus familière au bout de quelques chapitres, mais s’avère parfois un peu frustrante lors des déplacements.

Ambiance sonore : 18
Les thèmes, bien que ponctuellement répétitifs, collent parfaitement à l’ambiance et à l’action, ils sont magistraux. Les doublages en français sont très bien réalisés, avec en prime des voix connues du grand et du petit écran.

Scénario : 18
On sent l’investissement du studio dans l’histoire et sa narration. Quantic Dream nous plonge dans un scénario digne d’Hollywood, jonglant entre différents personnages, chacun avec sa propre personnalité et ses mystères.

Durée de vie : 17
Comptez une bonne dizaine d’heures pour terminer une première fois l’aventure, mais l’envie de prendre d’autres décisions pour en voir les conséquences vous poussera à refaire le jeu.

Plaisir de jeu : 18
Comme nous le disions plus haut, soit on adore le concept, soit on n’accroche pas du tout. Dans le cas où vous adorez le concept, le plaisir de jeu devient évident.

Note globale : 18
Incontestablement, Heavy Rain est une réussite, que ce soit sur le plan technique ou scénaristique. Le concept ne plaira pas à tout le monde, mais dans tous les cas, Heavy Rain ne vous laissera pas indifférent.


Les + :
. La modélisation des visages
. L’animation des personnages
. Les environnements détaillés
. La gestion des lumières
. Le scénario
. Le concept original

Les - :
. Quelques bugs d’animation
. Certains déplacements hasardeux

Publié dans Tests

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article